transformer ses lecteurs en clients grâce au blog

Coach : Comment transformer tes lecteurs en clients grâce à ton blog ?

Rassure-toi, pas besoin d’écrire du Molière pour produire des articles que tes lecteurs vont adorer.

Par contre, pour que ton blog arrive à convertir tes lecteurs en clients, il doit être plus qu’un endroit où tu partages des conseils et des « astuces ».

Le blog est un outil stratégique pour ton activité de coach.

Il t’aide à développer ta visibilité sur internet, créer une relation de confiance avec tes lecteurs, montrer ton expertise etc.

Pourtant, même en cochant ces cases, beaucoup de coachs ont du mal à faire des ventes grâce à leur blog, par manque de stratégie et de méthode dans la rédaction.

Alors comment transformer tes lecteurs en clients grâce à ton contenu tout en restant authentique et en leur apportant de la valeur ?

Avant de rentrer dans le vif du sujet, il me semble important de poser les bases d’un blog qui va te servir à long terme.

3 principes pour un blog à réel impact :

① Connaître ton audience (vraiment) !

Si aujourd’hui tu es dans le flou par rapport à ton offre, ton contenu et ce que tu dois faire au jour le jour, c’est que ton audience n’est pas assez ciblée ou que tu ne la connais pas assez bien. 

Connaître profondément ton public cible ne veut pas dire se limiter à des données démographiques : sexe, tranche d’âge, occupation etc. 

Il faut aller creuser plus loin et comprendre qui sont ces gens que tu souhaites aider et comment ils pensent. Quelles sont leurs ambitions ? Qu’est ce qui les empêche d’atteindre leurs objectifs ? De quoi ils ont peur ? A quelles problématiques ils se confrontent quotidiennement ?

Comment lire dans les pensées de tes clients idéaux?

En téléchargeant le guide tu acceptes de recevoir des mails de la part de Trouve ton cap, ainsi que des offres exclusives. Pas de spam, promis. Tu peux te désabonner à tout moment.

② Les articles doivent t’aider à mieux cibler cette audience.

L’objectif de ton contenu est d’attirer le public avec lequel tu souhaites travailler.

En arrivant sur ton blog il doit comprendre à qui tu t’adresses et quelle est ton expertise.

  • Si par exemple tu t’adresses aux entrepreneurs qui veulent dépasser le palier de 3000€ par mois, tu ne vas pas leur enseigner comment trouver leurs premiers clients alors qu’ils ne sont plus concernés par ce sujet.

③ Ton blog doit être construit autour de ton offre.

Il est important de garder la cohérence entre tes articles et ton offre d’accompagnement pour ne pas perdre les lecteurs.

Cela ne veut pas dire promouvoir ton offre partout sur ton blog mais de voir chaque contenu gratuit comme des indicateurs qui vont l’amener petit à petit vers ton contenu payant.

Le coaching est un processus et ton contenu doit l’être aussi.

Quand une personne fait appel à un coach c’est souvent parce qu’elle a un objectif qu’elle n’arrive pas à atteindre seule à cause d’un ou plusieurs blocages.

Le coaching est un processus qui va l’aider à aller d’un point A à un point B. Et pour cela, il doit passer par plusieurs étapes et avoir certaines prises de conscience avant de passer à l’action.  

  • On travaille sur ses blocages, on remet en question ses croyances et ses certitudes.
  • La personne doit d’abord comprendre ce qui lui pose réellement problème. Et souvent il ne s’agit pas de circonstances de vie (qui sont neutres) mais de la représentation qu’elle se fait de cette réalité.

Mais pour que la personne en prenne conscience et change de cadre de référence il y a tout un travail à faire.

Ces compétences que tu as en tant que coach sur la manière dont une personne peut changer de perception et de comportement te seront hyper utiles pour ton blog.

Ton contenu doit être similaire aux séances de coaching : planifié avec une méthodologie et construit comme un processus qui amène le lecteur de son état initial jusqu’au moment où il est prêt à passer à l’action.

Comment faire concrètement ?

Quand ton prospect tombe pour la première fois sur ton site ou sur un de tes articles, il en est rarement au stade de « client ». 

Le plus souvent il est là pour chercher une réponse à ce qui le tracasse et non pas pour trouver un coach. Il est en mode exploration, recherche et évaluation des options qu’il a à disposition.

Parfois il ne sait pas encore où réside réellement son problème et il cherche une solution qu’il pense juste pour lui, à tort. Ta démarche peut lui permettre de voir les choses sous un autre angle.

Admettons que tu es coach en perte de poids.

  • Tu sais que faire un énième régime ne résout pas une fois pour tout le problème tant que la personne n’a pas pris conscience de son rapport à la nourriture et qu’elle n’a pas compris comment gérer ses pensées et ses émotions. Ta démarche et ta solution sont différentes de ce qu’on a l’habitude de voir sur internet.
  • Diane lutte depuis des années avec ses kilos en trop et commence à faire des recherches sur le sujet. Elle pense que son problème vient du fait qu’elle n’a pas encore trouvé le bon régime, ou qu’elle n’a pas assez de volonté, ou que son corps est fait comme ça et puis basta.
  • Toi, en tant que coach tu sais que changer un comportement sans opérer une transformation aux niveaux des pensées qui le génèrent est une bataille perdue à l’avance. Le changement attendu (manger sainement et faire du sport régulièrement) sera temporaire et la personne va retomber dans ses anciens schémas.
  • Si elle arrive sur ton site tu as beau lui vendre ta solution, tant qu’elle n’a pas compris l’importance du mental dans sa perte de poids, elle ne sera pas prête à écouter ce que tu as à lui dire.
  • C’est à travers ton contenu que tu vas pouvoir l’amener petit à petit à changer de perspective et à voir ton offre comme une autre alternative à ce qu’elle a pu déjà voire ailleurs.

Comment faire comprendre à ton lecteur de quoi il a réellement besoin grâce à ton contenu ?

En faisant tomber une par une ses croyances et en le faisant revenir sur ses idées reçues.

  • Quelles sont les prises de conscience qu’il doit avoir ?
  • Quels sont ses à priori ?
  • Quels sont les fausses croyances, les idées reçues, les mythes qui l’empêchent de prendre en considération ta solution ?

Cela se fait progressivement et c’est à toi de l’aider à passer par chacune des étapes (je te montre la méthodologie pas à pas dans le programme Badass coach)

Mais ne lui fait pas un cours magistral sur les « croyance limitantes ». A la place, rentre dans le vif du sujet et donne-lui des exemples précis d’une croyance concrète qui l’empêche d’avancer.

Si tu connais assez bien ton futur client tu sauras avec précision quelle est sa douleur.

Tu sauras aussi où il veut aller.

Entre son point de départ et sa destination, c’est à toi de faire tomber une par une les certitudes qui l’empêchent d’avancer dans la résolution de ses problématiques.

Et au moment où il a compris, tu pourras intervenir et faire ce que tu sais très bien faire : le coacher.

Alors, que penses-tu de cette approche ? Quels sont les changements que tu vas faire dans ta manière d’aborder ton blog ?

Commentaires

    1. ioana.marian

      Je suis heureuse que ça puisse t’aider. Si tu as des questions n’hésite pas!

Ajouter un commentaire