choisir une niche de marché en coaching

Pourquoi choisir une niche de marché quand on est coach ?

Concentrer ses services sur un marché de niche peut paraître contre-intuitif et risqué au démarrage de son activité de coach.

  • D’un côté, parce qu’on a appris que le coaching peut s’appliquer à tous domaines confondus. On s’appuie sur l’état d’esprit, sur les ressources internes de chacun et sur ses capacités à trouver des réponses par soi-même. Le client est le seul expert de son domaine.
  • D’autre part, parce qu’on croit que plus on s’adresse à un grand nombre de personnes, plus les chances de trouver des clients sont grandes.

En pratique, les choses sont différentes.

Vendre du coaching pur s’avère être compliqué quand on ne s’adresse pas à un public bien précis.

Dans cet article je t’explique pourquoi et quels sont les avantages de choisir une niche de marché.

Mais au fait, qu’est-ce qu’une niche ?

Une niche est une petite portion de marché, très ciblée. Les personnes qui en font partie partagent certaines particularités, problématiques, challenges et ont un objectif commun.

Attention ! Ne pas confondre le fait de se spécialiser sur une thématique (comme le coaching de vie, de carrière, business etc.) avec le fait de cibler une niche.

Par exemple, dans la thématique de la transition professionnelle, une niche peut être constituée par les femmes de plus de 50 ans qui souhaitent se reconvertir professionnellement.

Choisir une public cible, c’est aller encore plus loin dans la spécialisation, en choisissant une audience et une problématique précise, et pas uniquement une thématique.

C’est là que la magie opère.

Si tu te sens perdue par rapport à ces deux notions (« niche » et « spécialisation ») j’ai un article entier dédié à la différence entre les 2, avec des exemples. 😊

Alors, pourquoi il est indispensable de se nicher pour réussir en tant que coach ?

6 raisons pour choisir une niche dans ton business de coach.

1️⃣ Personne ne comprend ce que tu fais.

As-tu déjà été découragée par le visage perplexe de tes interlocuteurs quand tu leur expliques ce que c’est le coaching ? (moi oui !)

Toi et moi, on sait à quel point le coaching est un métier formidable. On comprend son utilité et sa valeur. Mais une personne qui n’est pas formée au métier ou qui n’est pas forcément passionnée par le sujet aura du mal à comprendre ce que tu fais.

Parler de l’écoute active, du questionnement ou d’autres outils que tu utilises peut laisser froid ton prospect.

A moins qu’il baigne dans le domaine ou qu’il ait déjà fait appel à un coach, il aura probablement du mal à visualiser la manière dont tu vas l’aider.

Car les gens cherchent des solutions à leurs problèmes, et le coaching est davantage perçu comme un luxe que comme une solution nécessaire.

Cibler un public et une problématique spécifique, c’est t’adresser directement aux points de douleur de ta cible, sortir des explications généralistes et proposer des résultats tangibles que ton client peut visualiser.  

2️⃣ Tu deviens la référence dans ton domaine.

Tes compétences de coach ne suffissent pas si tu t’adresses à Monsieur et Madame Tout-le-monde.

C’est en te spécialisant sur une problématique et un public que tu commenceras petit à petit à bâtir ton expertise et attirer les gens directement concernés par ton sujet.

Quand tu créées régulièrement du contenu autour des besoin de ta cible, tu renforces jour après jour ta légitimité et ta crédibilité. Tu commences à être reconnu·e comme une référence dans ton domaine.

Mais il faut pour cela connaître ton public sur le bout des doigts, être passionnée et engagée dans la résolution de leurs problématiques.

3️⃣ Tu es sur un marché moins concurrentiel.

Choisir une cible, c’est potentiellement aller sur un marché moins exploité mais aussi plus rentable.

  • Par exemple si tu es coach de yoga, tu sais que tu n’es pas la seule dans ton domaine. Par contre si tu proposes des cours de yoga pour les femmes enceintes, il y a potentiellement moins de concurrence. Les personnes concernées par cette situation voudront faire appel à une spécialiste du yoga pour la grossesse qui connaît les positions adaptées, plutôt qu’à une prof qui donne des cours généralistes.

En plus, en démarrant un business de zéro tu n’as pas la force de frappe d’une grande entreprise ou de ceux qui sont déjà installés sur le marché depuis plusieurs années.

Tu ne pourras pas atteindre un grand nombre de personnes rapidement avec les ressources dont tu disposes, ni concurrencer d’autres personnes qui ont déjà une audience et un capital de confiance.

4️⃣ Tu parles le langage de ton client.

De la même manière que tu es peut-être perdu·e devant le jargon business et marketing, ton (futur) client, lui aussi, est moins réceptif quand tu lui parles de notions qu’il ne connait pas ou qui ne le concernent pas.  

  • Par exemple, parler sur ton site de la philosophie du coaching, de ses limites, des outils ou d’autres concepts appris lors de ta formation va faire fuir tes prospects.

Quand tu utilises un langage impersonnel, quand tu parles des sujets trop généraux et vagues, ton lecteur est perdu, désengagé et il ira surement chercher ailleurs.

Te nicher c’est comprendre parfaitement ton client cible, si bien que tu commences à parler des choses qui le concernent directement.

En utilisant son vocabulaire, ses expressions, tu lui montres que tu le connais mieux que personne.

Ta com’ sera plus intime, plus personnelle. Ton message sera aussi plus percutant. Ton interlocuteur aura l’impression que tu es littéralement dans sa tête.

5️⃣ Tu crées des services mieux adaptés.

C’est la suite logique.

Quand tu connais ton client et tu sais quel problème il souhaite résoudre, tu sais aussi ce dont il a besoin.

Fini le forfait générique de X séances. En connaissant son problème exact tu seras capable de créer des offres sur mesure et proposer à ton client une véritable transformation et une solution à ce qu’il recherche réellement.

Tes offres seront personnalisées, plus attractives et ton travail sera aussi plus fluide car tu connaîtras la méthodologie à utiliser et comment organiser ton accompagnement.

6️⃣ Tu sais où se trouve ton prospect.

Une profonde connaissance de ton public cible te donne des informations précieuses : quels réseaux sociaux il utilise, quel magazine il lit, quels blogs il suit, sur quels sujets il fait des recherches.

Ton marketing devient moins lourd parce que tu arrêtes d’être partout en même temps. Tes choix sont plus stratégiques. Tu sais quels canaux de communication choisir et comment parler à ton prospect pour qu’il t’écoute.

C’est beaucoup plus facile de t’adresser à quelqu’un quand tu sais exactement ce qui lui pose problème et ce dont il a besoin. Tu te sens d’un coup plus légitime, plus confiante car tu maîtrises ton sujet. Bye bye syndrome de l’imposteur !

Alors, as-tu choisi ta niche ?

Quelles sont tes plus grandes difficultés par rapport à ça ?

Ajouter un commentaire